Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Après une longue période de pénurie internet au Togo, nous avons pu enfin avoir une fenêtre de connexion. J'en ai profité pour lire mes nombreux mails accumulés,etaussi faire un petit tour des blogs. J'ai pu constater en lisant e"n passant Abysses, que j'avais toujours la côte, puisque je fais pratiquement la Une et surprise, je suis même accusé, sous forme d'interrogation de vilipender.

vilipender
(verbe transitif)
Traiter avec mépris, bafouer.

Ca alors, si ce n'est pas du culot, je ne vois pas bien ce que c'est.

Moi qui ai été accusé, menacé, méprisé, tourné en dérision, autre forme de mépris, déclaré personna non grata, interdit d'écriture,... et j'en passe.

D'ailleurs la semaine dernière, je devrais être enfermé à la GC, avec une souris, privé de mon ordinateur,....

De toute façon, qu'on m'enferme, et je continuerai de penser, ce dont on m'accuse de ne pas faire. J'ai été traité d'inculte, de paresseux, ... et maintenant, je vilipende.

C'est le monde à l'envers. Dès qu'on s'exprime on s'expose au mépris, car il n'y en a un seul qui pense! Ah! Ah! Un seul qui pense pour tous.

J'ai été aussi amusé de constater jusqu'à quel point le dommage était grave, car c'est sans aucun doute une preuve de dégénérescence, quand j'ai lu, un appel à laa "meute". Un appel à la solidarité familiale, preuve qu'elle n'existait plus, puisque les appelés ont eux aussi fait l'objet d'attaques acerbes. Mais, il faut réunir la "meute" pour faire barrage à l'amitié trahie, parce qu'elle a osé s'exprimmer contre les avis "éclairés", les seuls d'ailleurs, en donnant un satisecit à la personna non gratta devenue cible de guerre!

Accusé de vilipender le "vilipendeur" professionnel, N)1 au hit parade du mépris, de l'invective et de l'insulte à géométrie variable.

Bien sûr, je savais pertinemment ce que je faisais en échangeant sincèrement avec celui dont je croyais qu'il lui restait un brin de lucidité et de sentiment, pour comprendre que je ne m'associais pas à son entreprise de démolition en postulant pour une embauche à la décheterie dont il est depuis assez longtemps le propriétaire.

Non! Non! Non! Je ne suis pas avide de mépriser les autres.

Mais! Soit! C'est moi qui vilipende!

Un peu de courage pour regarder la vérité en face. Le 6 juillet 2010, chez le libanais, j'étais lucide et je ne fumais pas et notre conversation, placée dans le cadre de ce que l'on pourrait appeler la confiance, s'est déroulée, sur un ton "amical", convivial et rien, à part des petites prises de, je ne sais, whisky ou rhum vieux, tité d'unsac plein de documents, ne laissait présager d'une détresse momentanée, ni d'une souffrance contenue. Notre conversation était ponctuée, de petites boissons et en-cas, dégustés avec délectation.

Vilipender? Moi? Pas du tout! Juste un peu de vérité. Du reste un tout petit brin, car le flot de révélations à venir montrera bien qui vilipende qui.

(à suivre)

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

Recherche

Liens