Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2014 6 27 /09 /septembre /2014 23:17

Depuis le 18 décembre 2013, je suis au Sénégal, plus précisément résident à Dakar où se trouve le siège de la nouvelle Union Mission de l'Ouest du Sahel, composée de 6 pays, Le Sénégal, la Mauritanie, Les îles du Cap Vert, la Guinée Bissau, la Mali et la Gambie. L'ancienne Union du Sahel en comptait 11.

Ce changement de lieu de travail peut être diversement interprêté et durant cette semaine, plusieurs personnes faisaient référence à des problèmes me concernant, justifiant cette nouvelle affectation. C'est toujours amusant d'entendre des choses hors contexte, surtout quand il s'agit de personnes qui ne vous manifestent le plus souvent aucun interêt ordinairement.

Le projet de scinder l'Union du Sahel en deux, date de 1994. Projet bien antérieur à ma venue en Afrique de l'Ouest. L'Union du sahel composée des pays suivants: Sénégal, Togo, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Les ïles du Cap Vert, le Bénin, la Mauritanie, le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire couvrait une superficie équivalente à celle de la communauté européenne. de plus elle abritait sept (7) des dix (10) pays les plus pauvres au monde.

L'intention de rapprocher l'administration des administrés et de réduire les coût généraux des opérations, s'est concrétisée en Novembre 2013. Ainsi par un vote de son comité, la Division Afrique de l'Ouest et du Centre (DAO) en anglais, WAD (West Central African Division), décidé de me nommer président d'une des deux Unions issue de la réorganisation, à savoir l'Union Mission de l'Ouest du Sahel. Après avoir passé neuf ans à la tête de l'UMS, ce changement s'avère plus que salutaire. Il est vrai que rester au Togo, ne me dérangeait pas et y terminer mon deuxième terme ne serait pas handicapant. Mais le Seigneur nous montre quotidiennement que c'est lui qui dirige nos vie et en prend soin.

Parfois, j'ai pensé que rentrer à la maison serait la meilleure des choses, mais avec le recul, je me demande parfois, si l'on n'est pas mieux ailleurs. Nul n'est prophète chez lui, pour paraphraser la parole biblique, mais parfois, le sentiment de sécurité que donne la maison du père est réellement enviable.

De nouveaux défis se dressent devant nous. lancer à partir de rien, une nouvelle entité, construire un nouvel environnement, en d'autres termes formatter une nouvelle Union. Le réel sentiment d'être un pionnier permet de transcender les carences, les frustrations et les obstacles inhérents au terrain. Etre choisi pour une telle tâche, loin de tout climat politique pour une possible réélection par"le peuple" comme s'en targuent certains, comme si Dieu se retirait des affaires dès lors qu'on jouissait d'un statut différent, vous donne du courage et vous permet de rester concentré sur la Mission.

C'est donc dans cette perspective que, malgré la menace terroriste, les risques de voir le virus Ebola envahir l'Afrique de l'Ouest et peut-être même le continent, nous envisageons de poursuivre notre ministère en terre de mission, avec zèle et joie, comptant sur la paix que donne le Seigneur.

En restant en communion de prière et confiant dans les promesses de Dieu nous nous abandonnons au Saint-esprit qui dispense toutes les grâces.

Oeil de Boeuf

Partager cet article

Repost 0
Published by Tamarin vert
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche

Liens